Qui suis-je ?

Qui suis-je ?

2015-12-16 11.03.18« Qui suis-je ? Si par exception je m’en rapportais à un adage : en effet pourquoi tout ne reviendrait-il pas à savoir qui je « hante » ?

Si j’avais décidé d’écrire ce blog à 17 ans alors que je préparais mon bac, je vous aurais certainement résumé mon « à-propos » avec cette phrase empruntée à André Breton, l’auteur surréaliste de Nadja publié dans les années soixante.

J’ai bientôt 30 ans, un blouson de cuir, une paire de Ray-Ban et des Air Max, un tatouage, un boulot dont je suis raide dingue, quelques bons amis et une voiture. Je m’arrêterais là si ça suffisait à vous dire que j’ai réussi ma vie mais en fait, en 29 ans et des brouettes, des vies, j’en ai eu plein ! Certaines que j’ai réussies, d’autres un peu moins ; quelques unes que j’ai mises en stand-by et d’autres au grès desquelles je navigue toutes voiles dehors ; une ou deux enfin que j’ai court-circuitées et d’autres dont je ne veux absolument pas fermer la parenthèse.

Dans d’anciennes vies donc, Bac Littéraire (merci André !), BTS Tourisme et Licence Communication en poche, j’ai été tour à tour agent d’accueil en office de tourisme, assistante de comm dans l’aéronautique, réceptionniste et chef-de-brigade dans l’hôtellerie. Également chauteuse-auteure et compositrice à l’épreuve des planches depuis plus de dix ans, j’ai activé le bouton pause de cette carrière il y a quelques mois pour un nécessaire recul.

Bien que sous de bons hospices, ma scolarité m’a maintenue en désaccord constant 😉 avec mes profs d’EPS pour finalement devenir addict au sport à l’approche des 25 ans !! Le quart-de-siècle atteint en même temps qu’un profond et sérieux passage à vide c’est le tiercé gagnant sport/méditation/yoga qui m’a définitivement exorcisée de toute propension dépressive !

Dans mes vies du moment, technicienne du son pour le spectacle vivant, je consacre une grande part de mon temps libre au kick-boxing, cross-training, running et badminton. Je m’évertue également à une cuisine de plus en plus saine aux aspirations veggies, sans-gluten et un brin crudivore qui aide au mieux être du corps et de l’esprit et complète agilement les sessions de sculpture musculaire !

J’ai détesté les séries TV avant de devenir accroc à Dexter, Desperate Housewives mais surtout Profilage. J’écris moins de chansons mais j’apprends l’art du scénario et de la mise en scène…

Dans les prochaines (vies !), j’ai l’intention de me perfectionner dans mon métier comme dans les sports de combats que je pratique, d’évoluer dans l’audiovisuel pour écrire et réaliser courts, moyens et (peut-être) longs métrages, de réinjecter dans d’autres vies ce que la Vie m’a enseigné.

Elle m’a souvent fait pleurer mais c’est Elle qui m’a appris à sourire, à aimer celle que je suis et donné envie d’en prendre soin ! Alors je veux simplement partager ce modeste « mode d’emploi des petits bonheurs » avec tous ceux qui se hasarderont, voyageront, se perdront, se plairont, reviendront sur ce bout d’univers !

Bienvenue !